Website by Olivier Jonvaux - olivierjonvaux@yahoo.fr

Crèvecœur

Menu
Artists
Top

Jorge Pedro Núñez

Entre Machine et moi Machin

text

Jorge Pedro Núñez présente, pour sa troisième exposition personnelle à la galerie Crèvecœur un paysage abstrait, oscillant entre sculpture et installation in-situ, composé de figures géométriques à échelle humaine mettant en scène la machine et le moteur. Ces symboles du monde moderne, ceux du “culte de la combustion rapide”, selon l’expression de Peter Sloterdijk, continuent à caractériser l’économie contemporaine malgré l’emprise, à la fois réelle et fantasmée, du monde numérique. Il privilégie l’utilisation de matériaux standards de notre environnement bâti, comme le métal, le verre, le plâtre et le pétrole, combine des logiques hétérogènes et crée un parcours établissant des divisions invisibles de l’espace.

Formellement, l’exposition a été inspirée du tableau Cifre Innamorate (1924) de Giacomo Balla, un des fondateurs du futurisme italien. En créant une situation propre à modifier notre regard et notre déambulation, l’artiste poursuit ses réflexions sur la réception des formes de l’art, la redisposition des objets existants et l’histoire des surfaces et des matériaux. Le thème de la machine accompagné de ses projections anthropomorphiques est, dans le titre de l’exposition, ironiquement rappelé par l’artiste en citant Serge Gainsbourg, auteur de la chanson Machins Choses (1965). Jorge Pedro Núñez présente, pour sa troisième exposition personnelle à la galerie Crèvecœur un paysage abstrait, oscillant entre sculpture et installation in-situ, composé de figures géométriques à échelle humaine mettant en scène la machine et le moteur. Ces symboles du monde moderne, ceux du “culte de la combustion rapide”, selon l’expression de Peter Sloterdijk, continuent à caractériser l’économie contemporaine malgré l’emprise, à la fois réelle et fantasmée, du monde numérique. Il privilégie l’utilisation de matériaux standards de notre environnement bâti, comme le métal, le verre, le plâtre et le pétrole, combine des logiques hétérogènes et crée un parcours établissant des divisions invisibles de l’espace.

For his third solo show at Galerie Crèvecœur, Jorge Pedro Núñez presents an abstract landscape, between sculpture and in-situ installation, composed by geometric figures human-scale based, featuring machine and motor. Symbols of the modern era defined by “the cult of the rapid combustion”, according to Peter Sloterdijk, motor and machine are still characteristic of the contemporary economy, even though the digital world, both in a real and fantasy process, is overwhelming. He uses standards materials of our developed environment like metal, glass, plaster and oil, combines heterogenous logicals and creates an itinerary dividing, in an invisible way, the space.

Formally, the exhibition has been inspired by the painting Cifre Innamorate (1924) by Giacomo Balla, one of the founders of the Italian Futurism. By creating a situation which tends to modify our gathering and our wandering, the artist follows his reflexions about the reception of the art forms, the display of existing objects and history of surfaces and materials. The theme of the machine, and its antropomorphic projections, is in the title of the show, ironically reminded by the artist, quoting Serge Gainsbourg, author of Machins Choses, a 1965 song.

Entre Machine et moi Machin Loading
Entre Machine et moi Machin - Galerie CrèveCoeur Loading

Entre machine et moi machin, 2014, exhibition view, Crèvecœur, Paris. © Aurélien Mole

Entre Machine et moi Machin - Galerie CrèveCoeur Loading

Entre machine et moi machin, 2014, exhibition view, Crèvecœur, Paris. © Aurélien Mole

Entre Machine et moi Machin - Galerie CrèveCoeur Loading

Entre machine et moi machin, 2014, exhibition view, Crèvecœur, Paris. © Aurélien Mole

Entre Machine et moi Machin - Galerie CrèveCoeur Loading

Entre machine et moi machin, 2014, exhibition view, Crèvecœur, Paris. © Aurélien Mole

Entre Machine et moi Machin - Galerie CrèveCoeur Loading

Entre machine et moi machin, 2014, exhibition view, Crèvecœur, Paris. © Aurélien Mole

Entre Machine et moi Machin - Galerie CrèveCoeur Loading

Entre machine et moi machin, 2014, exhibition view, Crèvecœur, Paris. © Aurélien Mole

Entre Machine et moi Machin - Galerie CrèveCoeur Loading

Entre machine et moi machin, 2014, exhibition view, Crèvecœur, Paris. © Aurélien Mole

Entre Machine et moi Machin - Galerie CrèveCoeur Loading

Entre machine et moi machin, 2014, exhibition view, Crèvecœur, Paris. © Aurélien Mole

Entre Machine et moi Machin - Galerie CrèveCoeur Loading

Entre machine et moi machin, 2014, exhibition view, Crèvecœur, Paris. © Aurélien Mole

Entre Machine et moi Machin - Galerie CrèveCoeur Loading

Entre machine et moi machin, 2014, exhibition view, Crèvecœur, Paris. © Aurélien Mole

Entre Machine et moi Machin - Galerie CrèveCoeur Loading

Entre machine et moi machin, 2014, exhibition view, Crèvecœur, Paris. © Aurélien Mole

Entre Machine et moi Machin - Galerie CrèveCoeur Loading

Entre machine et moi machin, 2014, exhibition view, Crèvecœur, Paris. © Aurélien Mole

Entre Machine et moi Machin - Galerie CrèveCoeur Loading

Entre machine et moi machin, 2014, exhibition view, Crèvecœur, Paris. © Aurélien Mole